Le Danemark va tester toutes les personnes présentant des symptômes de coronavirus

Le Danemark va commencer à effectuer des tests complets sur toutes les personnes présentant des symptômes du coronavirus, dans le cadre de la réouverture de son économie après la fermeture du pays.

Le jour même où les salons de coiffure et de beauté du Danemark ont rejoint les écoles dans le cadre de la plus grande réouverture jamais connue pour un pays européenne, le ministre danois de la santé Magnus Heunicke a déclaré que les tests complets étaient « le moyen le plus efficace d’arrêter la propagation de l’infection ».

Un dépistage à l’échelle européenne

D’autres pays ont également fait du dépistage du virus un élément central de leurs plans pour relancer leurs économies. Emmanuel Macron a déclaré la semaine dernière que la France avait pour objectif de tester toutes les personnes présentant des symptômes de coronavirus avant le 11 mai, date à laquelle le pays prévoit d’assouplir ses propres restrictions de confinement – bien qu’il ne teste actuellement qu’environ 25 000 personnes par jour.

Le Royaume-Uni s’efforce de contrôler tout le personnel de santé présentant des symptômes, mais ne donne pas de précisions pour le grand public. Il n’a pas encore fixé de date pour la réouverture de son économie et s’est fixé un objectif de 100 000 tests par jour d’ici la fin avril, mais n’en effectue actuellement que 25 000 par jour environ.

Les pays nordique exemplaires ?

Les nations insulaires nordiques d’Islande et des îles Féroé ont toutes deux testé plus de 10 % de leur population, y compris les personnes ne présentant pas de symptômes, afin de tenter de maîtriser la pandémie. L’Allemagne a également été félicitée pour la quantité de tests qu’elle a réussi à effectuer, grâce à ses systèmes de santé et de dépistage décentralisés.

« Les tests sont l’une des clés de la rapidité avec laquelle nous pouvons relancer la société et dans quelle mesure nous pouvons le faire », a déclaré M. Heunicke, « Il a toujours été prévu que davantage de personnes puissent être testées dans le cadre de la réouverture » a-t-il ajouté.